acces

                              

        

 

     

lundi,mardi,jeudi,vendredi  13h30 - 17h  mercredii14h-17h 

 

 

Retour

Page : 1 / 40
Ouvrages

Google Books


Histoires verticales : les usages politiques et culturels de la montagne (XIVe-XVIIIe siècles) - Champ Vallon - 01/01/2018 - Pd8 6664 - GAL Stéphane - La montagne fut longtemps perçue comme un univers inquiétant et retardé. Pourtant, elle connut une fréquentation sans précédent à partir de la fin du XVe siècle, favorisée par le magnétisme exercé par l’Italie et la conquête du nouveau monde. Dans les Alpes ou les Andes ils firent entrer des armées fantastiques promises à des conquêtes que l’on rêvait à la hauteur de celles d’Alexandre et d’Hannibal. Cette expérience participa de l’élan qui caractérise la Renaissance et cette pénétration dans l’univers de la montagne, par ascension, franchissement, contemplation et glissade, fut aussi l’apprentissage, par l’œil et par l’esprit, d’une troisième dimension, celle de la verticalité, qui façonna les imaginaires, les pratiques et les cultures politiques de l’Europe moderne.
Type Ouvrages
Titre Histoires verticales : les usages politiques et culturels de la montagne (XIVe-XVIIIe siècles)
Source Champ Vallon
Date de parution 01/01/2018
Cote Pd8 6664
Groupe : Auteurs GAL Stéphane
Résumé La montagne fut longtemps perçue comme un univers inquiétant et retardé. Pourtant, elle connut une fréquentation sans précédent à partir de la fin du XVe siècle, favorisée par le magnétisme exercé par l’Italie et la conquête du nouveau monde. Dans les Alpes ou les Andes ils firent entrer des armées fantastiques promises à des conquêtes que l’on rêvait à la hauteur de celles d’Alexandre et d’Hannibal. Cette expérience participa de l’élan qui caractérise la Renaissance et cette pénétration dans l’univers de la montagne, par ascension, franchissement, contemplation et glissade, fut aussi l’apprentissage, par l’œil et par l’esprit, d’une troisième dimension, celle de la verticalité, qui façonna les imaginaires, les pratiques et les cultures politiques de l’Europe moderne.
ISBN/ISSN 979-10-267-0686-1
Descripteurs HISTOIRE/ MONTAGNE/ POLITIQUE/ CULTURE/ PEINTURE/ LITTERATURE/ RELIGION
Pagination 446
Fermer Fermer
hist-vert.png
Ouvrages

Google Books


Histoire des crétins des Alpes - Vuibert - 01/08/2018 - Pd8 6662 - BAECQUE Antoine de - « Crétin des Alpes ! » Avant d’être l’une des insultes préférées du capitaine Haddock, l’expression désigne un état prononcé de dégénérescence physique et mentale, éradiqué depuis les années 1920. Le crétinisme est l’objet d’un débat de santé publique essentiel au XIXe siècle, suscitant une « science de l’Alpe » qui pose exemplairement la question du « grand renfermement des corps » hantant le travail de Michel Foucault. Le crétin est aussi une victime, dont le sacrifice est un scandale silencieux. Il devient le cobaye de toute sorte d’expériences, pédagogiques et chirurgicales, généralement inutiles, et a été longtemps laissé dans un état débile et difforme. Sa revanche – une forme étonnante de fierté crétine – advient peu à peu par le travail de l’imaginaire collectif, qui en fait désormais l’un des emblèmes paradoxaux de l’identité alpine. C’est ainsi que les crétins ont, de multiples façons, tendu un miroir à la bien-pensance, ce que dévoile ce brillant essai d’histoire sur le pathétique ordinaire des « anormaux ».
Type Ouvrages
Titre Histoire des crétins des Alpes
Source Vuibert
Date de parution 01/08/2018
Cote Pd8 6662
Groupe : Auteurs BAECQUE Antoine de
Résumé « Crétin des Alpes ! » Avant d’être l’une des insultes préférées du capitaine Haddock, l’expression désigne un état prononcé de dégénérescence physique et mentale, éradiqué depuis les années 1920. Le crétinisme est l’objet d’un débat de santé publique essentiel au XIXe siècle, suscitant une « science de l’Alpe » qui pose exemplairement la question du « grand renfermement des corps » hantant le travail de Michel Foucault. Le crétin est aussi une victime, dont le sacrifice est un scandale silencieux. Il devient le cobaye de toute sorte d’expériences, pédagogiques et chirurgicales, généralement inutiles, et a été longtemps laissé dans un état débile et difforme. Sa revanche – une forme étonnante de fierté crétine – advient peu à peu par le travail de l’imaginaire collectif, qui en fait désormais l’un des emblèmes paradoxaux de l’identité alpine. C’est ainsi que les crétins ont, de multiples façons, tendu un miroir à la bien-pensance, ce que dévoile ce brillant essai d’histoire sur le pathétique ordinaire des « anormaux ».
ISBN/ISSN 978-2-311-10203-1
Descripteurs ALPES/ HISTOIRE/ ETHNOLOGIE/ MONTAGNE
Pagination 283
Fermer Fermer
Ouvrages

La Haute-Savoie - Slatkine - 01/01/1979 - Pd8 6661 - Récits d'histoire et de voyage
Type Ouvrages
Titre La Haute-Savoie
Source Slatkine
Date de parution 01/01/1979
Cote Pd8 6661
Résumé Récits d'histoire et de voyage
Pagination 502 p.
Fermer Fermer
Ouvrages

Clin d'oeil sue le Vieux-Pays - Pd8 6653 - PONT Auguste - Connaître son passé appartient à la culture de l'esprit et du cœur. C'est ce sentiment qui a décidé Auguste Pont à écrire cette plaquette.
Type Ouvrages
Titre Clin d'oeil sue le Vieux-Pays
Cote Pd8 6653
Groupe : Auteurs PONT Auguste
Résumé Connaître son passé appartient à la culture de l'esprit et du cœur. C'est ce sentiment qui a décidé Auguste Pont à écrire cette plaquette.
Descripteurs TRADITION/ CULTURE/ VALAIS
Pagination 32 p.
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Des ascensions oubliées ? : les opérations de la carte d'Etat-Major de Briançon au XIXe siècle - Ed. du Fournel - 01/09/2016 - Pd8 6650 - JANIN-THIVOS Michèle / TAILLAND Michel - De récentes recherches menées par un groupe d'amateurs d'histoire locale, véhiculées par une longue série de conférences visaient à démontrer que la première de la Barre des Ecrins n'avait pas été faite par Whymper, Moore, Walker, Croz et Almer en 1864, mais en 1853 par les officiers topographes chargés des opérations de la feuille de Briançon de la carte d'Etat-Major de 1866. Ces topographes auraient également accompli l'ascension de la plupart des hauts sommets du massif avant que ces dernières ne soient totalement oubliées. La lecture partiale et partielle des documents d'archives ainsi que les nombreuses erreurs méthodologiques qui émaillaient ces recherches ont poussé les auteurs à se pencher sur le sujet. L'étude exhaustive et approfondie des sources disponibles au Service Historique de la Défense ainsi que l'exploitatin de documents inédits de l'IGN démontrent que loin d'être oubliées, ces ascensions n'ont simplement jamais été faites par ces topographes. Le présent ouvrage vise également à faire le point sur le déroulement des opérations de la cartographie d'Etat-Major au XIXe siècle dans l'un des massifs les plus sauvages des Alpes à l'aide de documents inexploités jusqu'alors.
Type Ouvrages
Titre Des ascensions oubliées ? : les opérations de la carte d'Etat-Major de Briançon au XIXe siècle
Source Ed. du Fournel
Date de parution 01/09/2016
Cote Pd8 6650
Groupe : Auteurs JANIN-THIVOS Michèle / TAILLAND Michel
Résumé De récentes recherches menées par un groupe d'amateurs d'histoire locale, véhiculées par une longue série de conférences visaient à démontrer que la première de la Barre des Ecrins n'avait pas été faite par Whymper, Moore, Walker, Croz et Almer en 1864, mais en 1853 par les officiers topographes chargés des opérations de la feuille de Briançon de la carte d'Etat-Major de 1866. Ces topographes auraient également accompli l'ascension de la plupart des hauts sommets du massif avant que ces dernières ne soient totalement oubliées. La lecture partiale et partielle des documents d'archives ainsi que les nombreuses erreurs méthodologiques qui émaillaient ces recherches ont poussé les auteurs à se pencher sur le sujet. L'étude exhaustive et approfondie des sources disponibles au Service Historique de la Défense ainsi que l'exploitatin de documents inédits de l'IGN démontrent que loin d'être oubliées, ces ascensions n'ont simplement jamais été faites par ces topographes. Le présent ouvrage vise également à faire le point sur le déroulement des opérations de la cartographie d'Etat-Major au XIXe siècle dans l'un des massifs les plus sauvages des Alpes à l'aide de documents inexploités jusqu'alors.
ISBN/ISSN 978-2-36142-099-4
Descripteurs TOPOGRAPHIE/ HISTOIRE/ BRIANCONNAIS/ ECRINS MASSIF
Pagination 104
Fermer Fermer
Ascensions.png
Ouvrages

Google Books


L'aventure des Hauts-Savoyards en Algérie. Une histoire de l'émigration - Cabédita - 01/03/2018 - Pd8 6642 - RICHARD Gérald - La Haute-Savoie a été, dans la seconde partie du XXe siècle, grâce à son industrie florissante et son tourisme en plein essor, une terre d’accueil pour des milliers de travailleurs venus des quatre coins du monde. Alors comment imaginer que dans la seconde moitié du XIXe siècle, la situation était exactement l’inverse? Dans les villages de Haute-Savoie, on est paysan et on vit comme l’on peut avec les produits de la ferme. Dans les vallées, on s’essaye en même temps à l’horlogerie dans des journées dont on ne compte pas les heures. Dans les villes, où les mendiants sont à tous les coins de rue, on envoie ses enfants à l’usine à peine leur dixième anniversaire passé. Les Savoyards vont donc s’exiler. Ils connaîtront les difficultés de l’acclimatation à de nouveaux pays, la confrontation avec des populations locales, les moments de doute et de désespoir en pensant au pays natal. Parmi tous ces hommes qui, un jour, sont partis vers un ailleurs meilleur, un grand nombre a traversé la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont former des villages en terre algérienne dont le village de Faucigny.
Type Ouvrages
Titre L'aventure des Hauts-Savoyards en Algérie. Une histoire de l'émigration
Source Cabédita
Date de parution 01/03/2018
Cote Pd8 6642
Groupe : Auteurs RICHARD Gérald
Résumé La Haute-Savoie a été, dans la seconde partie du XXe siècle, grâce à son industrie florissante et son tourisme en plein essor, une terre d’accueil pour des milliers de travailleurs venus des quatre coins du monde. Alors comment imaginer que dans la seconde moitié du XIXe siècle, la situation était exactement l’inverse? Dans les villages de Haute-Savoie, on est paysan et on vit comme l’on peut avec les produits de la ferme. Dans les vallées, on s’essaye en même temps à l’horlogerie dans des journées dont on ne compte pas les heures. Dans les villes, où les mendiants sont à tous les coins de rue, on envoie ses enfants à l’usine à peine leur dixième anniversaire passé. Les Savoyards vont donc s’exiler. Ils connaîtront les difficultés de l’acclimatation à de nouveaux pays, la confrontation avec des populations locales, les moments de doute et de désespoir en pensant au pays natal. Parmi tous ces hommes qui, un jour, sont partis vers un ailleurs meilleur, un grand nombre a traversé la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont former des villages en terre algérienne dont le village de Faucigny.
ISBN/ISSN 978-2-88295-806-8
Descripteurs HAUTE-SAVOIE/ HISTOIRE/ SOCIOLOGIE/ IMMIGRATION/ EMIGRATION/ GEOGRAPHIE/ ALGERIE/ FAUCIGNY
Pagination 254
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Architecture traditionnelle dans le paysage de Tarentaise : I - Balcons et cheminées - l'Edelweiss - 24/11/1995 - Pd8 6641 - MEZEN-LEARD Jane / ASSOCIATION DES ARTISANS DE HAUTE-TARENTAISE - Jane Mezen, professeur de dessin, découvre la Haute-Tarentaise en 1924, lors d'un séjour au Villard-Dessous, chez M. Freppaz. Dès lors, ses périodes de vacances qui la ramèneront en Tarentaise seront occupées à parcourir, crayons en main, les villages de cette région. Prenant conscience très tôt de la disparition progressive du patrimoine bâti traditionnel, Jane Mezen n'aura de cesse, depuis 1962 de transcrire sur le papier, les plus remarquables chalets et sites de Tarentaise (dont certains aujourd'hui disparus). Son étude comprend : balcons, cheminées (objets de ce premier ouvrage), portes, ferronneries, fruitières, fours, caves à lait, clôtures, escaliers, objets agraires, etc. Un travail considérable et remarquable, tant sur le plan artistique que technique.
Type Ouvrages
Titre Architecture traditionnelle dans le paysage de Tarentaise : I - Balcons et cheminées
Source l'Edelweiss
Date de parution 24/11/1995
Cote Pd8 6641
Groupe : Auteurs MEZEN-LEARD Jane / ASSOCIATION DES ARTISANS DE HAUTE-TARENTAISE
Résumé Jane Mezen, professeur de dessin, découvre la Haute-Tarentaise en 1924, lors d'un séjour au Villard-Dessous, chez M. Freppaz. Dès lors, ses périodes de vacances qui la ramèneront en Tarentaise seront occupées à parcourir, crayons en main, les villages de cette région. Prenant conscience très tôt de la disparition progressive du patrimoine bâti traditionnel, Jane Mezen n'aura de cesse, depuis 1962 de transcrire sur le papier, les plus remarquables chalets et sites de Tarentaise (dont certains aujourd'hui disparus). Son étude comprend : balcons, cheminées (objets de ce premier ouvrage), portes, ferronneries, fruitières, fours, caves à lait, clôtures, escaliers, objets agraires, etc. Un travail considérable et remarquable, tant sur le plan artistique que technique.
ISBN/ISSN 2-907984-05-5
Descripteurs ARCHITECTURE/ HISTOIRE/ TARENTAISE
Pagination 168
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Ces Savoyards qui ont fait l'histoire - Le Papillon Rouge ed. - 01/04/2018 - Pd8 6639 - HOFFMANN Pierre - Ils ont forgé l’histoire de la Savoie. Par leurs talents, leurs innovations, leurs aventures…, ces personnages d’exception ont offert un grand destin à leur région de naissance ou d’adoption. Bon nombre d’entre eux sont restés célèbres comme Pierre Balmain, Joseph Opinel, le pape Nicolas II, Joseph Marie Dessaix appelé « le chevalier Bayard de la Savoie » ou Claude-Louis Berthollet, l’inventeur de l’eau de Javel. Mais qui se souvient de Louis Armand, incroyable ingénieur surnommé « l’homme le plus intelligent de France » ; de Marie-Louise Jaÿ, modeste gardienne de chèvres qui fondera un empire dans les affaires ; d’Emile Allais, le père du ski moderne ; ou encore de Guillaume Fichet qui fabriquera le tout premier livre imprimé en France ! Epoustouflante, enlevée, la vie de ces 50 explorateurs, écrivains, peintres, hommes d’église, révolutionnaires, médecins, sportifs, scientifiques, artisans savoyards… se lit comme un véritable roman.
Type Ouvrages
Titre Ces Savoyards qui ont fait l'histoire
Source Le Papillon Rouge ed.
Date de parution 01/04/2018
Cote Pd8 6639
Groupe : Auteurs HOFFMANN Pierre
Résumé Ils ont forgé l’histoire de la Savoie. Par leurs talents, leurs innovations, leurs aventures…, ces personnages d’exception ont offert un grand destin à leur région de naissance ou d’adoption. Bon nombre d’entre eux sont restés célèbres comme Pierre Balmain, Joseph Opinel, le pape Nicolas II, Joseph Marie Dessaix appelé « le chevalier Bayard de la Savoie » ou Claude-Louis Berthollet, l’inventeur de l’eau de Javel. Mais qui se souvient de Louis Armand, incroyable ingénieur surnommé « l’homme le plus intelligent de France » ; de Marie-Louise Jaÿ, modeste gardienne de chèvres qui fondera un empire dans les affaires ; d’Emile Allais, le père du ski moderne ; ou encore de Guillaume Fichet qui fabriquera le tout premier livre imprimé en France ! Epoustouflante, enlevée, la vie de ces 50 explorateurs, écrivains, peintres, hommes d’église, révolutionnaires, médecins, sportifs, scientifiques, artisans savoyards… se lit comme un véritable roman.
ISBN/ISSN 978-2-917875-91-9
Descripteurs HISTOIRE/ SAVOIE
Pagination 264
Fermer Fermer
Savoyards.png
Ouvrages

Google Books


Aux origines de l'alpinisme militaire. Fondation des chasseurs alpins et rôle du général Arvers - Editions Pierre de Taillac - 01/03/2018 - Pd8 6638 - BECKER Cyrille - La figure emblématique du chasseur alpin apparaît après la défaite de 1870 quand l’armée française, face à la menace italienne, crée des troupes spécialisées dans le combat en montagne. Dans cet essai tiré de sa thèse, Cyrille Becker décrit la naissance de l’alpinisme militaire en France sous l’impulsion d’officiers précurseurs, menés par le chef de bataillon Paul Arvers qui impose un entraînement à la guerre en montagne résolument moderne et interarmes. Toutes ces expérimentations aboutissent à la loi du 24 décembre 1888 qui modifie l’organisation des bataillons de chasseurs à pied et constitue le véritable acte de naissance des troupes alpines françaises. La figure du chasseur alpin, sentinelle veillant sur les frontières enneigées de la France, va devenir l’une des plus populaires de la IIIe République.
Type Ouvrages
Titre Aux origines de l'alpinisme militaire. Fondation des chasseurs alpins et rôle du général Arvers
Source Editions Pierre de Taillac
Date de parution 01/03/2018
Cote Pd8 6638
Groupe : Auteurs BECKER Cyrille
Résumé La figure emblématique du chasseur alpin apparaît après la défaite de 1870 quand l’armée française, face à la menace italienne, crée des troupes spécialisées dans le combat en montagne. Dans cet essai tiré de sa thèse, Cyrille Becker décrit la naissance de l’alpinisme militaire en France sous l’impulsion d’officiers précurseurs, menés par le chef de bataillon Paul Arvers qui impose un entraînement à la guerre en montagne résolument moderne et interarmes. Toutes ces expérimentations aboutissent à la loi du 24 décembre 1888 qui modifie l’organisation des bataillons de chasseurs à pied et constitue le véritable acte de naissance des troupes alpines françaises. La figure du chasseur alpin, sentinelle veillant sur les frontières enneigées de la France, va devenir l’une des plus populaires de la IIIe République.
ISBN/ISSN 978-2-36445-112-4
Descripteurs ARMEE/ HISTOIRE/ MILIEU MONTAGNARD/ ALPES/ FRANCE
Pagination 198
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Soldat de montagne. L'esprit de cordée au service de la France - Glénat - 01/01/2018 - Pd8 6637 - DESMURS Guillaume - Soldat ou montagnard ? Le soldat de montagne, l’un des 6 500 alpins de la 27e BIM (Brigade d’infanterie de montagne), est un combattant très particulier. Entraîné en montagne, envoyé en opérations extérieures, il possède des expertises uniques dans l’armée française. Riches d’une histoire de 130 ans et installés dans les Alpes, de Chamonix à Saint-Christol (Vaucluse), les soldats montagnards sont un cas d’école. Liés par l’idée forte d’un « esprit de cordée », ils prouvent qu’un milieu exigeant comme la montagne renforce leurs compétences de soldat. Leur résistance, leur efficacité, leurs performances sont reconnues et utilisées partout dans le monde, notamment dans les montagnes afghanes hier ou dans le désert malien aujourd’hui.
Type Ouvrages
Titre Soldat de montagne. L'esprit de cordée au service de la France
Source Glénat
Date de parution 01/01/2018
Cote Pd8 6637
Groupe : Auteurs DESMURS Guillaume
Résumé Soldat ou montagnard ? Le soldat de montagne, l’un des 6 500 alpins de la 27e BIM (Brigade d’infanterie de montagne), est un combattant très particulier. Entraîné en montagne, envoyé en opérations extérieures, il possède des expertises uniques dans l’armée française. Riches d’une histoire de 130 ans et installés dans les Alpes, de Chamonix à Saint-Christol (Vaucluse), les soldats montagnards sont un cas d’école. Liés par l’idée forte d’un « esprit de cordée », ils prouvent qu’un milieu exigeant comme la montagne renforce leurs compétences de soldat. Leur résistance, leur efficacité, leurs performances sont reconnues et utilisées partout dans le monde, notamment dans les montagnes afghanes hier ou dans le désert malien aujourd’hui.
ISBN/ISSN 978-2-344-02498-0
Descripteurs ARMEE/ HISTOIRE/ MONTAGNE/ ALPES/ FRANCE/ MILIEU MONTAGNARD
Pagination 192
Fermer Fermer