acces

                              

        

 

     

lundi,mardi,jeudi,vendredi  13h30 - 17h  mercredii14h-17h 

 

 

Retour

Page : 1 / 11
Ouvrages

Google Books


Cartes anciennes : un voyage à travers le temps. - Glénat - 01/07/2017 - S 5212 - BROWN Kevin J - De la Table de Peutinger, plus ancienne carte du monde jamais découverte, jusqu’aux cartes de propagandes de la Première Guerre mondiale, cet ouvrage présente 70 cartes, plus étonnantes les unes que les autres. Un voyage dans le temps à travers la cartographie héritée de Ptolémée, la cartographie médiévale, celle du début et du milieu de la Renaissance. On découvre l’Âge d’or de la cartographie en France au XVIIe siècle, en passant par une vision orientale avec les cartes venant d’Asie, ainsi que les cartes les plus fantaisistes. Toutefois, la dimension géographique n’est pas ici la préoccupation majeure. Ce qui compte dans cette narration de l’histoire à travers les cartes, ce sont les différentes visions du monde qu’elles véhiculent, aussi bien sur les cultures, les croyances, et l’histoire des civilisations.
Type Ouvrages
Titre Cartes anciennes : un voyage à travers le temps.
Source Glénat
Date de parution 01/07/2017
Cote S 5212
Groupe : Auteurs BROWN Kevin J
Résumé De la Table de Peutinger, plus ancienne carte du monde jamais découverte, jusqu’aux cartes de propagandes de la Première Guerre mondiale, cet ouvrage présente 70 cartes, plus étonnantes les unes que les autres. Un voyage dans le temps à travers la cartographie héritée de Ptolémée, la cartographie médiévale, celle du début et du milieu de la Renaissance. On découvre l’Âge d’or de la cartographie en France au XVIIe siècle, en passant par une vision orientale avec les cartes venant d’Asie, ainsi que les cartes les plus fantaisistes. Toutefois, la dimension géographique n’est pas ici la préoccupation majeure. Ce qui compte dans cette narration de l’histoire à travers les cartes, ce sont les différentes visions du monde qu’elles véhiculent, aussi bien sur les cultures, les croyances, et l’histoire des civilisations.
ISBN/ISSN 978-2-344-02516-1
Descripteurs CARTOGRAPHIE/ GEOGRAPHIE/ HISTOIRE/ CIVILISATION
Pagination 208
Fermer Fermer
Cartes-Anciennes.png
Ouvrages

Google Books


Les Alpes de Jean de Beins. Des cartes aux paysages (1604-1634) - Musée de l'Ancien Evêché Isère - 01/10/2017 - S 5198 - CAMUS Perrine ; Directeur de publication - L’œuvre de Jean de Beins est méconnue. Elle représente pourtant une étape décisive dans la connaissance de l'espace, notamment celui que les hommes du passé avaient le plus de mal à cerner : le territoire de montagne. Jean de Beins est, en effet, celui qui, le premier, a donné des contours précis et esthétiques aux montagnes dauphinoises. Il a su restituer aux confins du royaume, zone de frontières épaisses et floues, une réalité jusqu'alors invisible. Une réalité paysagère saisie dans ses dimensions verticale et horizontale, et dans tous ses aspects, naturels ou humains, sociaux ou politiques, civils ou militaires.
Type Ouvrages
Titre Les Alpes de Jean de Beins. Des cartes aux paysages (1604-1634)
Source Musée de l'Ancien Evêché Isère
Date de parution 01/10/2017
Cote S 5198
Groupe : Auteurs CAMUS Perrine ; Directeur de publication
Résumé L’œuvre de Jean de Beins est méconnue. Elle représente pourtant une étape décisive dans la connaissance de l'espace, notamment celui que les hommes du passé avaient le plus de mal à cerner : le territoire de montagne. Jean de Beins est, en effet, celui qui, le premier, a donné des contours précis et esthétiques aux montagnes dauphinoises. Il a su restituer aux confins du royaume, zone de frontières épaisses et floues, une réalité jusqu'alors invisible. Une réalité paysagère saisie dans ses dimensions verticale et horizontale, et dans tous ses aspects, naturels ou humains, sociaux ou politiques, civils ou militaires.
ISBN/ISSN 978-2-35567-127-2
Descripteurs HISTOIRE/ CARTOGRAPHIE/ CARTE/ DAUPHINE/ ISERE/ HAUTES-ALPES/ DROME/ MILIEU MONTAGNARD
Pagination 220
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Le voyage et la découverte des Alpes : histoire de la construction d'un savoir : 1492-1713 - Presses de l'Université Paris-Sorbonne - 01/01/2011 - Pd8 6616 - BOURDON Etienne - L’ouvrage étudie la découverte des Alpes occidentales entre la fin du xve et le début du XVIIIe siècle dans les cultures françaises et italiennes. Il analyse le rôle joué à l’origine de ce processus par les multiples voyages des pèlerins, des étudiants, des lettrés, des marchands, des militaires et des cartographes qui ont progressivement repéré les grandes vallées et les principaux cols, ont posé des yeux de plus en plus attentifs et interrogateurs sur ces régions. Les récits qu’ils en font et leur diffusion contribuent non seulement à enrichir la connaissance que l’on a alors des Alpes mais aussi à la renouveler et à la transformer profondément. Le contexte d’affirmation des États modernes apporte une dimension politique aux Alpes et nourrit les savantes politiques de prestige des princes européens. L’étude attentive de nombreuses sources tant viatiques, géographiques, cartographiques que littéraires, met en lumière un éloignement progressif des descriptions antiques et médiévales, souvent stéréotypées, et le développement d’un savoir riche et multiple, contrasté et souvent bienveillant où l’on voit déjà poindre le mythe alpestre et le sentiment de la montagne qui caractérisera les Lumières. L’ouvrage renouvelle remarquablement l’historiographie du sujet.
Type Ouvrages
Titre Le voyage et la découverte des Alpes : histoire de la construction d'un savoir : 1492-1713
Source Presses de l'Université Paris-Sorbonne
Date de parution 01/01/2011
Cote Pd8 6616
Groupe : Auteurs BOURDON Etienne
Résumé L’ouvrage étudie la découverte des Alpes occidentales entre la fin du xve et le début du XVIIIe siècle dans les cultures françaises et italiennes. Il analyse le rôle joué à l’origine de ce processus par les multiples voyages des pèlerins, des étudiants, des lettrés, des marchands, des militaires et des cartographes qui ont progressivement repéré les grandes vallées et les principaux cols, ont posé des yeux de plus en plus attentifs et interrogateurs sur ces régions. Les récits qu’ils en font et leur diffusion contribuent non seulement à enrichir la connaissance que l’on a alors des Alpes mais aussi à la renouveler et à la transformer profondément. Le contexte d’affirmation des États modernes apporte une dimension politique aux Alpes et nourrit les savantes politiques de prestige des princes européens. L’étude attentive de nombreuses sources tant viatiques, géographiques, cartographiques que littéraires, met en lumière un éloignement progressif des descriptions antiques et médiévales, souvent stéréotypées, et le développement d’un savoir riche et multiple, contrasté et souvent bienveillant où l’on voit déjà poindre le mythe alpestre et le sentiment de la montagne qui caractérisera les Lumières. L’ouvrage renouvelle remarquablement l’historiographie du sujet.
ISBN/ISSN 978-2-84050-721-5
Descripteurs ALPES/ RECIT DE VOYAGE/ GEOGRAPHIE/ CARTOGRAPHIE/ MYTHE/ FRANCE/ ITALIE/ POLITIQUE/ MONTAGNE/ LITTERATURE
Pagination 639
Fermer Fermer
Ouvrages

Parc national des Pyrénées. Une cartographie des paysages - Parc national des Pyrénées - 01/12/2012 - NAT 8648 - LAGASQUIE Jean-Jacques / TIHAY Jean-Pierre - Pour atteindre les buts fixés par son statut - inventorier, caractériser et évaluer les paysages emblématiques du Parc et en suivre la dynamique -, le Parc national des Pyrénées a besoin de réaliser un état des lieux des paysages. L'objectif est de localiser très précisément les zones représentant des enjeux en terme d'évolution afin de pouvoir mettre en place des mesures de gestion. L'originalité de cette démarche tient aux concepts retenus quant à la définition du paysage et au principe de classification des unités élémentaires de paysage. Mais la réalisation de la carte, si elle répond à une recherche fondamentale, se veut aussi utile aux gestionnaires de l'espace : ce document doit pouvoir être utilisé à plusieurs échelles et doit pouvoir permettre des analyses comparatives grâce à des indicateurs simples.
Type Ouvrages
Titre Parc national des Pyrénées. Une cartographie des paysages
Source Parc national des Pyrénées
Date de parution 01/12/2012
Cote NAT 8648
Groupe : Auteurs LAGASQUIE Jean-Jacques / TIHAY Jean-Pierre
Résumé Pour atteindre les buts fixés par son statut - inventorier, caractériser et évaluer les paysages emblématiques du Parc et en suivre la dynamique -, le Parc national des Pyrénées a besoin de réaliser un état des lieux des paysages. L'objectif est de localiser très précisément les zones représentant des enjeux en terme d'évolution afin de pouvoir mettre en place des mesures de gestion. L'originalité de cette démarche tient aux concepts retenus quant à la définition du paysage et au principe de classification des unités élémentaires de paysage. Mais la réalisation de la carte, si elle répond à une recherche fondamentale, se veut aussi utile aux gestionnaires de l'espace : ce document doit pouvoir être utilisé à plusieurs échelles et doit pouvoir permettre des analyses comparatives grâce à des indicateurs simples.
Descripteurs GEOGRAPHIE/ PAYSAGE/ MILIEU MONTAGNARD/ PYRENEES/ CARTOGRAPHIE/ PARC NATUREL/ PROTECTION DE LA NATURE
Pagination 70
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


This accursed land : Douglas Mawson's incredible Antarctic journey - Woodslane Press - 01/01/2010 - D 1543 - BICKEL Lennard - Sir Douglas Mawson est connu comme étant le jeune australien qui n'a pas atteint le pole sud avec Robert Scott en 1911, choisissant à la place de diriger sa propre expédition pour une mission beaucoup moins médiatique, qui était de cartographier la côte antarctique pour la couronne britannique. En dépit de la perte de son compagnon, de ses chiens et de ses vivres, souffrant de gelures, d'ophtalmie des neiges, de maladies, de la faim et de la déshydratation, Mawson survécut . A la fin de son périple, il avait cartographié plus de territoires que n'importe quelle expédition de l'époque.
Type Ouvrages
Titre This accursed land : Douglas Mawson's incredible Antarctic journey
Source Woodslane Press
Date de parution 01/01/2010
Cote D 1543
Groupe : Auteurs BICKEL Lennard
Résumé Sir Douglas Mawson est connu comme étant le jeune australien qui n'a pas atteint le pole sud avec Robert Scott en 1911, choisissant à la place de diriger sa propre expédition pour une mission beaucoup moins médiatique, qui était de cartographier la côte antarctique pour la couronne britannique. En dépit de la perte de son compagnon, de ses chiens et de ses vivres, souffrant de gelures, d'ophtalmie des neiges, de maladies, de la faim et de la déshydratation, Mawson survécut . A la fin de son périple, il avait cartographié plus de territoires que n'importe quelle expédition de l'époque.
ISBN/ISSN 978-1-921683-04-6
Descripteurs ANTARCTIQUE/ RECIT D'EXPEDITION/ CARTOGRAPHIE/ SURVIE/ EXPLORATION
Pagination 281
Fermer Fermer
Mémoires

Pisteur secouriste second degré - ENSA - 01/01/2016 - 81 - Cs 2978 - Ce document, destiné aux pisteurs secouristes, décrit les principaux thèmes abordés théoriquement et en pratique lors du stage de 2ème degré. Ce niveau de formation pour un technicien de terrain donne les compétences principales suivantes : - gérer le risque inhérent au terrain montagnard enneigé non sécurisé ; - organiser des secours complexes ; - être un chef d'équipe de terrain.Les grandes lignes de la gestion d'équipe sont traitées dans le premier chapitre. En lien avec ces compétences, sont rappelés quelques principes généraux sur la communication, qui eux-mêmes s'entremêlent à la gestion du risque. Cette approche de la gestion du risque, intimement lié aux facteurs humains, décrit des aides à la communication ainsi que divers outils éprouvés que ce soit pour la gestion d'une tâche ou pour prendre une décision sur le terrain. Savoir se situer et savoir localiser précisément grâce aux technologies actuelles un point sur le terrain relève du chapitre cartographie et localisation. Sur la base de statistiques, la partie recherche en avalanche renforce des acquis par l'optimisation de certaines techniques et par une stratégie de recherche cohérente en prenant comme point de départ deux cas de figure : l'auto-sauvetage et l'alerte avalanche. Enfin, le chapitre utilisation de la corde met l'accent sur l'illustration des principaux nœuds et manœuvres les plus en lien avec les besoins professionnels.
Type Mémoires
Titre Pisteur secouriste second degré
Source ENSA
Date de parution 01/01/2016
Pagination 81
Cote Cs 2978
Résumé Ce document, destiné aux pisteurs secouristes, décrit les principaux thèmes abordés théoriquement et en pratique lors du stage de 2ème degré. Ce niveau de formation pour un technicien de terrain donne les compétences principales suivantes : - gérer le risque inhérent au terrain montagnard enneigé non sécurisé ; - organiser des secours complexes ; - être un chef d'équipe de terrain.Les grandes lignes de la gestion d'équipe sont traitées dans le premier chapitre. En lien avec ces compétences, sont rappelés quelques principes généraux sur la communication, qui eux-mêmes s'entremêlent à la gestion du risque. Cette approche de la gestion du risque, intimement lié aux facteurs humains, décrit des aides à la communication ainsi que divers outils éprouvés que ce soit pour la gestion d'une tâche ou pour prendre une décision sur le terrain. Savoir se situer et savoir localiser précisément grâce aux technologies actuelles un point sur le terrain relève du chapitre cartographie et localisation. Sur la base de statistiques, la partie recherche en avalanche renforce des acquis par l'optimisation de certaines techniques et par une stratégie de recherche cohérente en prenant comme point de départ deux cas de figure : l'auto-sauvetage et l'alerte avalanche. Enfin, le chapitre utilisation de la corde met l'accent sur l'illustration des principaux nœuds et manœuvres les plus en lien avec les besoins professionnels.
Descripteurs PISTEUR-SECOURISTE/ FORMATION PROFESSIONNELLE/ SECOURS EN MONTAGNE/ GESTION DU RISQUE/ AVALANCHE/ NOEUD/ COMMUNICATION/ CARTOGRAPHIE
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Les Alpes d'Helbronner. Mesures et démesure - Glénat - 01/11/2015 - S 5124 - LEON Daniel / GUIBAL Jean ; Préfacier - Au début du XXe siècle, la cartographie des Alpes françaises est encore lacunaire. Paul Helbronner, polytechnicien, géodésien, dessinateur, photographe et alpiniste, va révolutionner la représentation et la mesure des massifs français. Avec, notamment, le soutien très actif du topographe Henri Vallot, il va entreprendre le projet - titanesque - de définir, mesurer et cartographier les sommets des Alpes. Méthodiquement, sur la base de la triangulation, il va créer un réseau entre les massifs du lac Léman à la mer Méditerranée – et même jusqu’en Corse -, afin d’en établir une cartographie très précise. De 1903 à 1928, campagne après campagne, il gravit la montagne, transportant matériel géodésique et appareils photographiques lourds et encombrants sur un terrain souvent scabreux. Ses mesures se font vite démesure, assorties de quinze mille clichés qui forment des tours d’horizon photographiques à 360° pris de tous les sommets de nos Alpes. À partir de ses plus belles images, Helbronner dessine également de superbes panoramas sur aquarelles, dont le plus grand est développé sur six mètres ! Si l’application de ses travaux géodésiques se heurtera au progrès des méthodes de relevés, ses photographies constituent une ressource documentaire sans égale sur les montagnes des Alpes. L’iconographie inédite et foisonnante provient du fonds Helbronner conservé au Musée Dauphinois et des collections privées des ayant droits et de l'association Paul Helbronner.
Type Ouvrages
Titre Les Alpes d'Helbronner. Mesures et démesure
Source Glénat
Date de parution 01/11/2015
Cote S 5124
Groupe : Auteurs LEON Daniel / GUIBAL Jean ; Préfacier
Résumé Au début du XXe siècle, la cartographie des Alpes françaises est encore lacunaire. Paul Helbronner, polytechnicien, géodésien, dessinateur, photographe et alpiniste, va révolutionner la représentation et la mesure des massifs français. Avec, notamment, le soutien très actif du topographe Henri Vallot, il va entreprendre le projet - titanesque - de définir, mesurer et cartographier les sommets des Alpes. Méthodiquement, sur la base de la triangulation, il va créer un réseau entre les massifs du lac Léman à la mer Méditerranée – et même jusqu’en Corse -, afin d’en établir une cartographie très précise. De 1903 à 1928, campagne après campagne, il gravit la montagne, transportant matériel géodésique et appareils photographiques lourds et encombrants sur un terrain souvent scabreux. Ses mesures se font vite démesure, assorties de quinze mille clichés qui forment des tours d’horizon photographiques à 360° pris de tous les sommets de nos Alpes. À partir de ses plus belles images, Helbronner dessine également de superbes panoramas sur aquarelles, dont le plus grand est développé sur six mètres ! Si l’application de ses travaux géodésiques se heurtera au progrès des méthodes de relevés, ses photographies constituent une ressource documentaire sans égale sur les montagnes des Alpes. L’iconographie inédite et foisonnante provient du fonds Helbronner conservé au Musée Dauphinois et des collections privées des ayant droits et de l'association Paul Helbronner.
ISBN/ISSN 978-2-344-01069-3
Descripteurs MONTAGNE/ CARTOGRAPHIE/ GEOGRAPHIE/ HELBRONNER-PAUL/ MILIEU MONTAGNARD/ PHOTOGRAPHIE/ PEINTURE
Pagination 160
Fermer Fermer
Mémoires

Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècles. (Vol. IV) - Université Lyon II - Lumière - 01/11/2005 - 141 - Pd8 6515 d) - Dans le dernier quart du 19e siècle, la cartographie topographique a connu une mutation fondamentale avec l'affirmation d'une conception utilitariste de la cartographie et de son caractère scientifique. Dans les régions montagneuses - et, en particulier, dans les Alpes du nord -, l'essor de nouvelles approches scientifique et touristique a participé à la naissance d'une véritable cartographie indépendante. Dans ce dernier volume, Nicolas Guilhot décrypte la manière dont l'activité cartographique croissante des alpinistes, institutionnalisée dans la Commission de topographie du Club alpin français, provoqua la cohabitation forcée entre des topographes civils "amateurs" et des topographes militaires 'professionnels".
Type Mémoires
Titre Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècles. (Vol. IV)
Source Université Lyon II - Lumière
Date de parution 01/11/2005
Pagination 141
Cote Pd8 6515 d)
Résumé Dans le dernier quart du 19e siècle, la cartographie topographique a connu une mutation fondamentale avec l'affirmation d'une conception utilitariste de la cartographie et de son caractère scientifique. Dans les régions montagneuses - et, en particulier, dans les Alpes du nord -, l'essor de nouvelles approches scientifique et touristique a participé à la naissance d'une véritable cartographie indépendante. Dans ce dernier volume, Nicolas Guilhot décrypte la manière dont l'activité cartographique croissante des alpinistes, institutionnalisée dans la Commission de topographie du Club alpin français, provoqua la cohabitation forcée entre des topographes civils "amateurs" et des topographes militaires 'professionnels".
Descripteurs CARTOGRAPHIE/ GEOGRAPHIE/ SCIENCES/ TECHNIQUE/ ALPES/ ALPES DU NORD/ HISTOIRE/ MILIEU MONTAGNARD
Thème SOCIO, HISTOIRE ET TRADITION DE MONTAGNE
Fermer Fermer
Mémoires

Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècle. (Vol. III) - Université Lyon II - Lumière - 01/11/2005 - 278 - Pd8 6515 c) - Depuis les levés de la carte d'état-major, la couverture cartographique des Alpes du nord a toujours été exécutée avec des méthodes spécifiques, très différentes de celles employées pour le reste du territoire national. Cette spécificité constituait un obstacle à la normalisation et à l'industrialisation des procédés cartographiques, ajoutant une raison supplémentaire à l'attention particulière que portait le service cartographique officiel à la représentation des Alpes du nord depuis la fin du 19e siècle. En cela, la couverture de cette région constitue un cas particulier mettant en valeur les mutations à l’œuvre dans la cartographie topographique française au 20e siècle.
Type Mémoires
Titre Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècle. (Vol. III)
Source Université Lyon II - Lumière
Date de parution 01/11/2005
Pagination 278
Cote Pd8 6515 c)
Résumé Depuis les levés de la carte d'état-major, la couverture cartographique des Alpes du nord a toujours été exécutée avec des méthodes spécifiques, très différentes de celles employées pour le reste du territoire national. Cette spécificité constituait un obstacle à la normalisation et à l'industrialisation des procédés cartographiques, ajoutant une raison supplémentaire à l'attention particulière que portait le service cartographique officiel à la représentation des Alpes du nord depuis la fin du 19e siècle. En cela, la couverture de cette région constitue un cas particulier mettant en valeur les mutations à l’œuvre dans la cartographie topographique française au 20e siècle.
Descripteurs CARTOGRAPHIE/ SCIENCES/ HISTOIRE/ GEOGRAPHIE/ ALPES DU NORD/ ALPES/ MILIEU MONTAGNARD
Thème SOCIO, HISTOIRE ET TRADITION DE MONTAGNE
Fermer Fermer
Mémoires

Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècles. (Vol. II) - Université Lyon II - Lumière - 01/11/2005 - 137 - Pd8 6515 b) - Au début du 19e siècle, la Commission de topographie de 1802 et les différentes commissions réunies pour établir les spécifications d'une nouvelle carte de France avaient confirmé l'adoption d'une représentation géométrique du relief, fondée sur des mesures instrumentales et un système graphique basé sur des règles géométriques et non plus figuratives...
Type Mémoires
Titre Histoire d'une parenthèse cartographique. Les Alpes du nord dans la cartographie topographique française aux 19e et 20e siècles. (Vol. II)
Source Université Lyon II - Lumière
Date de parution 01/11/2005
Pagination 137
Cote Pd8 6515 b)
Résumé Au début du 19e siècle, la Commission de topographie de 1802 et les différentes commissions réunies pour établir les spécifications d'une nouvelle carte de France avaient confirmé l'adoption d'une représentation géométrique du relief, fondée sur des mesures instrumentales et un système graphique basé sur des règles géométriques et non plus figuratives...
Descripteurs CARTOGRAPHIE/ GEOGRAPHIE/ HISTOIRE/ ALPES/ ALPES DU NORD
Thème SOCIO, HISTOIRE ET TRADITION DE MONTAGNE
Fermer Fermer