acces

                              

        

 

     

lundi,mardi,jeudi,vendredi  13h30 - 17h  mercredii14h-17h 

 

 

Retour

Page : 1 / 50
Ouvrages

Google Books


Les "Sports de nature" : une catégorie de l'action politique en question - Les éd. du Croquant - 01/08/2017 - Pd5 6649 - AUDINET Laetitia / GUIBERT Christophe / SEBILEAU Arnaud - Appuyant leur propos sur plusieurs enquêtes auprès de pratiquants et d’agents de développement des « Sports de nature », les auteurs de ce livre se proposent de décrire la diversité des usages sportifs de la nature et les formes de différenciations sociales qui y sont engagées, pour ensuite interroger les enjeux et fonctions de cette catégorie de l’action politique. Souvent décrits comme symptomatiques d’une « demande » croissante des Français en matière d’activités physiques, les « Sports de nature » font l’objet de multiples enquêtes, études, publications ayant pour finalité d’en identifier les effets sur les territoires. Qu’il s’agisse de faire valoir leur contribution à la valorisation des territoires en termes d’attractivité touristique, de potentialités économiques, de sensibilisation à la protection de l’environnement, les usages sportifs de la nature sont en outre l’objet d’une mobilisation publique qui vise explicitement à en favoriser le « développement maîtrisé ». Impulsée au niveau national, cette politique est censée être relayée au niveau local et décentralisé. Pour autant, le présupposé de l’existence d’une unité sociale des « Sports de nature » et d’une relative homogénéité de pratiques sous-tendues par cette catégorisation générique n’est en soi pas interrogé. La typologie « Sports de nature » est effectivement censée orienter les stratégies et actions politiques locales en direction d’une population dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est géographiquement et sociologiquement dispersée : à titre de liste non exhaustive, pêcheurs, grimpeurs, kitesurfeurs, randonneurs, triathlètes, motocyclistes se retrouvent avec d’autres regroupés dans une catégorie qui ne dissocie pas plus, pour chacune de ces disciplines, les pratiquants les uns des autres. Se présentant sous la forme d’un travail de déconstruction sociologique du langage politique ordinaire, cet ouvrage vise aussi à rappeler que, lorsqu’il s’agit d’une catégorisation officielle, ce sont aussi les intérêts spécifiques (en particulier la légitimation professionnelle d’une partie des agents de l’État) à s’en servir qui doivent aussi être intégrés à l’analyse.
Type Ouvrages
Titre Les "Sports de nature" : une catégorie de l'action politique en question
Source Les éd. du Croquant
Date de parution 01/08/2017
Cote Pd5 6649
Groupe : Auteurs AUDINET Laetitia / GUIBERT Christophe / SEBILEAU Arnaud
Résumé Appuyant leur propos sur plusieurs enquêtes auprès de pratiquants et d’agents de développement des « Sports de nature », les auteurs de ce livre se proposent de décrire la diversité des usages sportifs de la nature et les formes de différenciations sociales qui y sont engagées, pour ensuite interroger les enjeux et fonctions de cette catégorie de l’action politique. Souvent décrits comme symptomatiques d’une « demande » croissante des Français en matière d’activités physiques, les « Sports de nature » font l’objet de multiples enquêtes, études, publications ayant pour finalité d’en identifier les effets sur les territoires. Qu’il s’agisse de faire valoir leur contribution à la valorisation des territoires en termes d’attractivité touristique, de potentialités économiques, de sensibilisation à la protection de l’environnement, les usages sportifs de la nature sont en outre l’objet d’une mobilisation publique qui vise explicitement à en favoriser le « développement maîtrisé ». Impulsée au niveau national, cette politique est censée être relayée au niveau local et décentralisé. Pour autant, le présupposé de l’existence d’une unité sociale des « Sports de nature » et d’une relative homogénéité de pratiques sous-tendues par cette catégorisation générique n’est en soi pas interrogé. La typologie « Sports de nature » est effectivement censée orienter les stratégies et actions politiques locales en direction d’une population dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est géographiquement et sociologiquement dispersée : à titre de liste non exhaustive, pêcheurs, grimpeurs, kitesurfeurs, randonneurs, triathlètes, motocyclistes se retrouvent avec d’autres regroupés dans une catégorie qui ne dissocie pas plus, pour chacune de ces disciplines, les pratiquants les uns des autres. Se présentant sous la forme d’un travail de déconstruction sociologique du langage politique ordinaire, cet ouvrage vise aussi à rappeler que, lorsqu’il s’agit d’une catégorisation officielle, ce sont aussi les intérêts spécifiques (en particulier la légitimation professionnelle d’une partie des agents de l’État) à s’en servir qui doivent aussi être intégrés à l’analyse.
ISBN/ISSN 978-2-365-1213-61
Descripteurs PLEIN AIR/ SPORT/ POLITIQUE/ SOCIOLOGIE/ ECONOMIE DU TOURISME/ PROTECTION DE LA NATURE/ ENVIRONNEMENT
Pagination 107
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


L'aventure des Hauts-Savoyards en Algérie. Une histoire de l'émigration - Cabédita - 01/03/2018 - Pd8 6642 - RICHARD Gérald - La Haute-Savoie a été, dans la seconde partie du XXe siècle, grâce à son industrie florissante et son tourisme en plein essor, une terre d’accueil pour des milliers de travailleurs venus des quatre coins du monde. Alors comment imaginer que dans la seconde moitié du XIXe siècle, la situation était exactement l’inverse? Dans les villages de Haute-Savoie, on est paysan et on vit comme l’on peut avec les produits de la ferme. Dans les vallées, on s’essaye en même temps à l’horlogerie dans des journées dont on ne compte pas les heures. Dans les villes, où les mendiants sont à tous les coins de rue, on envoie ses enfants à l’usine à peine leur dixième anniversaire passé. Les Savoyards vont donc s’exiler. Ils connaîtront les difficultés de l’acclimatation à de nouveaux pays, la confrontation avec des populations locales, les moments de doute et de désespoir en pensant au pays natal. Parmi tous ces hommes qui, un jour, sont partis vers un ailleurs meilleur, un grand nombre a traversé la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont former des villages en terre algérienne dont le village de Faucigny.
Type Ouvrages
Titre L'aventure des Hauts-Savoyards en Algérie. Une histoire de l'émigration
Source Cabédita
Date de parution 01/03/2018
Cote Pd8 6642
Groupe : Auteurs RICHARD Gérald
Résumé La Haute-Savoie a été, dans la seconde partie du XXe siècle, grâce à son industrie florissante et son tourisme en plein essor, une terre d’accueil pour des milliers de travailleurs venus des quatre coins du monde. Alors comment imaginer que dans la seconde moitié du XIXe siècle, la situation était exactement l’inverse? Dans les villages de Haute-Savoie, on est paysan et on vit comme l’on peut avec les produits de la ferme. Dans les vallées, on s’essaye en même temps à l’horlogerie dans des journées dont on ne compte pas les heures. Dans les villes, où les mendiants sont à tous les coins de rue, on envoie ses enfants à l’usine à peine leur dixième anniversaire passé. Les Savoyards vont donc s’exiler. Ils connaîtront les difficultés de l’acclimatation à de nouveaux pays, la confrontation avec des populations locales, les moments de doute et de désespoir en pensant au pays natal. Parmi tous ces hommes qui, un jour, sont partis vers un ailleurs meilleur, un grand nombre a traversé la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont former des villages en terre algérienne dont le village de Faucigny.
ISBN/ISSN 978-2-88295-806-8
Descripteurs HAUTE-SAVOIE/ HISTOIRE/ SOCIOLOGIE/ IMMIGRATION/ EMIGRATION/ GEOGRAPHIE/ ALGERIE/ FAUCIGNY
Pagination 254
Fermer Fermer
Mémoires

Les sommets de l'excellence. Sociologie de l'excellence en alpinisme, au Royaume-Uni et en France, du XIXe siècle à nos jours - Université de Lyon/Ecole normale supérieure de Lyon - 09/10/2017 - 757 - Ca 3172 - Cette thèse propose une approche socio-historique de l’excellence en alpinisme, sur une période qui s’étend de l’apparition de l’Alpine Club britannique, le premier club alpin au monde, créé en 1856, jusqu’au début du XXIe siècle. L’excellence est envisagée sous l’angle d’un triple rapport : un rapport à la pratique, qui désigne les manières légitimes de pratiquer, un rapport à soi-même, qui renvoie à la façon dont les alpinistes excellents (les « grands alpinistes ») se perçoivent et envisagent leurs trajectoires biographiques et un rapport aux autres individus, c'est-à-dire la manière dont ces alpinistes appréhendent et se distinguent des autres usagers de la montagne et des non-alpinistes. À partir des discours des membres de l’élite de l’alpinisme britannique et français, la question est posée de savoir comment se crée, se transmet, se diffuse dans l’espace et se maintient dans le temps un « esprit de l’alpinisme » entendu à la fois comme mentalité, esprit de corps, et principes éthiques au fondement de l’excellence, fortement distinctif, identitaire et fédérateur, au principe d’un sentiment d’appartenance, voire d’une identité collective. Centré sur le Royaume-Uni, berceau de l’alpinisme et lieu de codification d’une forme originelle d’excellence, encore perçue comme spécifique de nos jours, ce travail considère l’alpinisme français, d’apparition plus tardive, comme contre-point comparatif servant notamment à étudier des phénomènes de diffusion de la conception britannique de l’excellence.
Type Mémoires
Titre Les sommets de l'excellence. Sociologie de l'excellence en alpinisme, au Royaume-Uni et en France, du XIXe siècle à nos jours
Source Université de Lyon/Ecole normale supérieure de Lyon
Date de parution 09/10/2017
Pagination 757
Cote Ca 3172
Résumé Cette thèse propose une approche socio-historique de l’excellence en alpinisme, sur une période qui s’étend de l’apparition de l’Alpine Club britannique, le premier club alpin au monde, créé en 1856, jusqu’au début du XXIe siècle. L’excellence est envisagée sous l’angle d’un triple rapport : un rapport à la pratique, qui désigne les manières légitimes de pratiquer, un rapport à soi-même, qui renvoie à la façon dont les alpinistes excellents (les « grands alpinistes ») se perçoivent et envisagent leurs trajectoires biographiques et un rapport aux autres individus, c'est-à-dire la manière dont ces alpinistes appréhendent et se distinguent des autres usagers de la montagne et des non-alpinistes. À partir des discours des membres de l’élite de l’alpinisme britannique et français, la question est posée de savoir comment se crée, se transmet, se diffuse dans l’espace et se maintient dans le temps un « esprit de l’alpinisme » entendu à la fois comme mentalité, esprit de corps, et principes éthiques au fondement de l’excellence, fortement distinctif, identitaire et fédérateur, au principe d’un sentiment d’appartenance, voire d’une identité collective. Centré sur le Royaume-Uni, berceau de l’alpinisme et lieu de codification d’une forme originelle d’excellence, encore perçue comme spécifique de nos jours, ce travail considère l’alpinisme français, d’apparition plus tardive, comme contre-point comparatif servant notamment à étudier des phénomènes de diffusion de la conception britannique de l’excellence.
Descripteurs ALPINISME/ HISTOIRE/ SOCIOLOGIE/ GRANDE-BRETAGNE/ FRANCE
Thème ALPINISME, GENERALITES
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Les espaces du tourisme et des loisirs - Ed. Universitaires de Dijon - 25/09/2017 - Pd5 6640 - BOQUET Yves - L’émergence d’une société des loisirs à partir du XIXe siècle a conduit au développement de lieux et d’espaces spécifiques consacrés aux activités récréatives, et à la « mise en tourisme » de nombreuses parties de notre planète. Après avoir défini le caractère géographique du tourisme et des loisirs et retracé le développement d’un système ancré dans la mondialisation, cet ouvrage examine les grands types d’espaces récréatifs et touristiques, littoraux et maritimes, montagnards, ruraux et urbains. Il se penche également sur des formes de tourisme spécifiques comme le tourisme religieux (pèlerinages), le tourisme de patrimoine, l’œnotourisme, le tourisme golfique, le vélotourisme, le tourisme médical et de santé, le tourisme de nature… Il s’interroge enfin sur les impacts économiques, sociaux et environnementaux des pratiques touristiques et de loisirs.
Type Ouvrages
Titre Les espaces du tourisme et des loisirs
Source Ed. Universitaires de Dijon
Date de parution 25/09/2017
Cote Pd5 6640
Groupe : Auteurs BOQUET Yves
Résumé L’émergence d’une société des loisirs à partir du XIXe siècle a conduit au développement de lieux et d’espaces spécifiques consacrés aux activités récréatives, et à la « mise en tourisme » de nombreuses parties de notre planète. Après avoir défini le caractère géographique du tourisme et des loisirs et retracé le développement d’un système ancré dans la mondialisation, cet ouvrage examine les grands types d’espaces récréatifs et touristiques, littoraux et maritimes, montagnards, ruraux et urbains. Il se penche également sur des formes de tourisme spécifiques comme le tourisme religieux (pèlerinages), le tourisme de patrimoine, l’œnotourisme, le tourisme golfique, le vélotourisme, le tourisme médical et de santé, le tourisme de nature… Il s’interroge enfin sur les impacts économiques, sociaux et environnementaux des pratiques touristiques et de loisirs.
ISBN/ISSN 978-2-36441-235-4
Descripteurs TOURISME/ LOISIR/ ENVIRONNEMENT/ ECONOMIE/ SOCIOLOGIE
Pagination 439
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


Les décisions absurdes III : l'enfer des règles, les pièges relationnels - Gallimard - 01/03/2018 - Pd1 6473 3) - MOREL Christian - Christian Morel s'attaque, dans ce troisième volet, à deux nouveaux gisements d'absurdités : l'enfer des règles et les pièges que ménage la vie des groupes. L'inflation des règles est devenue un boulet universel, pas seulement la prolifération des règles publiques, mais encore celle du vaste maquis de règles privées produites par les organisations : procédures, normes, règles de certification... À l'aide de nombreux exemples – aéronautique, maisons de retraite et crèches, normes ISO, décisions de justice –, dont on se demande s'il faut en rire ou en pleurer, l'auteur met au jour les causes profondes de cet enfer et apporte des solutions aussi utiles qu'originales. Dans une seconde partie, Christian Morel identifie en sociologue les «pièges relationnels», trop négligés dans les organisations devenues des tours de Babel linguistiques et techniques. De nombreux cas viennent illustrer ce parcours, où le talent d'observateur décalé qui fait de Christian Morel un surprenant détecteur d'absurdités programmées se déploie. Son regard met en évidence des situations toujours inattendues, des engrenages toujours inaperçus. Ses lecteurs y percevront comme un appel au bon sens, cette chose du monde si mal partagée.
Type Ouvrages
Titre Les décisions absurdes III : l'enfer des règles, les pièges relationnels
Source Gallimard
Date de parution 01/03/2018
Cote Pd1 6473 3)
Groupe : Auteurs MOREL Christian
Résumé Christian Morel s'attaque, dans ce troisième volet, à deux nouveaux gisements d'absurdités : l'enfer des règles et les pièges que ménage la vie des groupes. L'inflation des règles est devenue un boulet universel, pas seulement la prolifération des règles publiques, mais encore celle du vaste maquis de règles privées produites par les organisations : procédures, normes, règles de certification... À l'aide de nombreux exemples – aéronautique, maisons de retraite et crèches, normes ISO, décisions de justice –, dont on se demande s'il faut en rire ou en pleurer, l'auteur met au jour les causes profondes de cet enfer et apporte des solutions aussi utiles qu'originales. Dans une seconde partie, Christian Morel identifie en sociologue les «pièges relationnels», trop négligés dans les organisations devenues des tours de Babel linguistiques et techniques. De nombreux cas viennent illustrer ce parcours, où le talent d'observateur décalé qui fait de Christian Morel un surprenant détecteur d'absurdités programmées se déploie. Son regard met en évidence des situations toujours inattendues, des engrenages toujours inaperçus. Ses lecteurs y percevront comme un appel au bon sens, cette chose du monde si mal partagée.
ISBN/ISSN 978-2-07-272909-6
Descripteurs PRISE DE DECISION/ SOCIOLOGIE/ PRISE DE RISQUE/ ACCIDENT/ PSYCHOSOCIOLOGIE/ GUIDE DE HAUTE MONTAGNE/ NORME
Pagination 256
Fermer Fermer
Ouvrages

Google Books


L'art d'entraîner : tant de chemins ! - Amphora - 01/03/2018 - Fd 1779 - DISTINGUIN Francis - À partir du témoignage d’une centaine d’illustres entraîneurs et sportifs internationaux, "L’Art d’entraîner" propose une réflexion originale sur les conditions d’émergence de la performance de très haut-niveau. Ici leurs propos sont mis en perspective avec des penseurs et des artistes issus du monde de la musique, de la peinture, de la poésie, du théâtre, du cinéma, autant d’individus confrontés, eux-aussi, à la création d’une oeuvre. Mozart, Bertolt Brecht, Picasso, Paul Klee, Rimbaud, Depardieu sont ainsi convoqués pour un dialogue improbable avec des sélectionneurs, des entraîneurs et des athlètes issus de nombreuses disciplines sportives. Ces correspondances permettent d’éclairer sous un nouveau jour des notions utilisées au quotidien par les entraîneurs comme le talent, la singularité, le travail, le doute, l’erreur, la création, la décision, le management, la gouvernance, l’environnement, le professionnalisme, etc. L’art d’entraîner constitue un précieux compagnon de route pour aider les entraîneurs, les athlètes et leurs parents, les fédérations sportives ainsi que tous les passionnés de sport à mieux comprendre les fondements de toute performance sportive et de la condition humaine.
Type Ouvrages
Titre L'art d'entraîner : tant de chemins !
Source Amphora
Date de parution 01/03/2018
Cote Fd 1779
Groupe : Auteurs DISTINGUIN Francis
Résumé À partir du témoignage d’une centaine d’illustres entraîneurs et sportifs internationaux, "L’Art d’entraîner" propose une réflexion originale sur les conditions d’émergence de la performance de très haut-niveau. Ici leurs propos sont mis en perspective avec des penseurs et des artistes issus du monde de la musique, de la peinture, de la poésie, du théâtre, du cinéma, autant d’individus confrontés, eux-aussi, à la création d’une oeuvre. Mozart, Bertolt Brecht, Picasso, Paul Klee, Rimbaud, Depardieu sont ainsi convoqués pour un dialogue improbable avec des sélectionneurs, des entraîneurs et des athlètes issus de nombreuses disciplines sportives. Ces correspondances permettent d’éclairer sous un nouveau jour des notions utilisées au quotidien par les entraîneurs comme le talent, la singularité, le travail, le doute, l’erreur, la création, la décision, le management, la gouvernance, l’environnement, le professionnalisme, etc. L’art d’entraîner constitue un précieux compagnon de route pour aider les entraîneurs, les athlètes et leurs parents, les fédérations sportives ainsi que tous les passionnés de sport à mieux comprendre les fondements de toute performance sportive et de la condition humaine.
ISBN/ISSN 978-275-760-315-4
Descripteurs ENTRAINEMENT/ SPORT DE HAUT NIVEAU/ SOCIOLOGIE/ PERFORMANCE/ PSYCHOLOGIE
Pagination 398
Fermer Fermer
Entrainer.png
Ouvrages

Google Books


Critical norths - University of Alaska Press - 01/01/2017 - Pd6 6636 - JAQUETTE RAY Sarah / MAIER Kevin - Le "Nord" a toujours eu une influence considérable dans la culture occidentale. Souvent perçu à travers des contradictions -vide de vie ou au contraire rempli de promesses, peuplé de communautés indigènes ou territoire à conquérir, territoire vierge ou terre marquée par une longue histoire humaine- le Nord occupe désormais le devant de la scène et témoigne de la réalité du changement climatique. Cet ouvrage rassemble des contributions de chercheurs de nombreuses disciplines à propos de questions clefs relatives au Nord et de notre conception de cet espace. Cette analyse offre un point de départ pour repenser en profondeur l'idée et la réalité du Nord.
Type Ouvrages
Titre Critical norths
Source University of Alaska Press
Date de parution 01/01/2017
Cote Pd6 6636
Groupe : Auteurs JAQUETTE RAY Sarah / MAIER Kevin
Résumé Le "Nord" a toujours eu une influence considérable dans la culture occidentale. Souvent perçu à travers des contradictions -vide de vie ou au contraire rempli de promesses, peuplé de communautés indigènes ou territoire à conquérir, territoire vierge ou terre marquée par une longue histoire humaine- le Nord occupe désormais le devant de la scène et témoigne de la réalité du changement climatique. Cet ouvrage rassemble des contributions de chercheurs de nombreuses disciplines à propos de questions clefs relatives au Nord et de notre conception de cet espace. Cette analyse offre un point de départ pour repenser en profondeur l'idée et la réalité du Nord.
ISBN/ISSN 978-160223319-5
Descripteurs ARCTIQUE/ SOCIOLOGIE/ ENVIRONNEMENT/ RECHAUFFEMENT/ POLE NORD/ ETHNOLOGIE/ OURS/ CLIMAT
Pagination 336
Fermer Fermer
CRITICAL.png
Ouvrages

Google Books


L'épopée sibérienne. La Russie à la conquête de la Sibérie et du Grand Nord - Editions Paulsen/Editions des Syrtes - 01/03/2018 - D 1630 - HOESLI Eric - L’épopée sibérienne : la conquête des immenses espaces du nord de l’Asie par la Russie. Entamée alors que les Européens sont déjà en Amérique, elle conduit l’empire des tsars jusqu’au Pacifique, puis à l’Alaska. Qui en sont les acteurs ? Des dynasties de marchands provinciaux, comme les Stroganov, ou des Cosaques partis chercher fortune vers l’eldorado qu’ils imaginent, des scientifiques de génie que le tsar Pierre le Grand envoie résoudre l’énigme de la séparation entre l’Asie et l’Amérique, des commerçants qui dominent les échanges avec la Chine et colonisent les côtes d’Amérique du Nord, des idéalistes qui rêvent d’autonomie ou de construire une autre Russie débarrassée des archaïsmes. La « conquête de l’Est » par la Russie réveille bien vite d’autres appétits et la Russie doit défendre âprement ses nouvelles possessions. Puis viennent le chantier fou du Transsibérien, les bagnes tsaristes, le Goulag stalinien, la conquête de l’Arctique...
Type Ouvrages
Titre L'épopée sibérienne. La Russie à la conquête de la Sibérie et du Grand Nord
Source Editions Paulsen/Editions des Syrtes
Date de parution 01/03/2018
Cote D 1630
Groupe : Auteurs HOESLI Eric
Résumé L’épopée sibérienne : la conquête des immenses espaces du nord de l’Asie par la Russie. Entamée alors que les Européens sont déjà en Amérique, elle conduit l’empire des tsars jusqu’au Pacifique, puis à l’Alaska. Qui en sont les acteurs ? Des dynasties de marchands provinciaux, comme les Stroganov, ou des Cosaques partis chercher fortune vers l’eldorado qu’ils imaginent, des scientifiques de génie que le tsar Pierre le Grand envoie résoudre l’énigme de la séparation entre l’Asie et l’Amérique, des commerçants qui dominent les échanges avec la Chine et colonisent les côtes d’Amérique du Nord, des idéalistes qui rêvent d’autonomie ou de construire une autre Russie débarrassée des archaïsmes. La « conquête de l’Est » par la Russie réveille bien vite d’autres appétits et la Russie doit défendre âprement ses nouvelles possessions. Puis viennent le chantier fou du Transsibérien, les bagnes tsaristes, le Goulag stalinien, la conquête de l’Arctique...
ISBN/ISSN 978-2-940523-70-2
Descripteurs RECIT/ EXPLORATION/ RUSSIE/ SIBERIE/ HISTOIRE/ EXPEDITION/ RECIT D'EXPEDITION/ GUERRE/ SOCIOLOGIE
Pagination 823
Fermer Fermer
epopee-siberienne.png
Ouvrages

Google Books


Reconnaissance au Maroc (1883-1884) - L'Autre Chemin - 01/07/2017 - D 1625 - FOUCAULD Charles de - En 1883, après avoir démissionné de l’armée, Charles de Foucauld s’embarque pour Tanger, avec le projet de réaliser un voyage d’exploration à travers le Maroc. Sous le déguisement d’un Juif pauvre et avec pour compagnon un authentique rabbin, Mardochée Abi Serour, il va traverser l’Atlas et parcourir tout le sud du Maroc, alors presque inconnu. Les deux gros volumes qu’il ramène, publiés en 1888, seront salués par le monde scientifique comme une œuvre majeure et lui vaudront la médaille de la Société de Géographie. Ce volume reprend le texte du tome 1, Journal de route (le tome 2 rassemblait le détail des observations quotidiennes astronomiques et géographiques). Les illustrations de Bernard Deubelbeiss ont été réalisées d’après les croquis de Charles de Foucauld qui illustraient l’édition originale. Le texte est complété par un dossier d’information comprenant divers textes, un lexique, une chronologie replaçant le voyage de Foucauld dans l’histoire du Maroc et du monde, une carte de l’itinéraire.
Type Ouvrages
Titre Reconnaissance au Maroc (1883-1884)
Source L'Autre Chemin
Date de parution 01/07/2017
Cote D 1625
Groupe : Auteurs FOUCAULD Charles de
Résumé En 1883, après avoir démissionné de l’armée, Charles de Foucauld s’embarque pour Tanger, avec le projet de réaliser un voyage d’exploration à travers le Maroc. Sous le déguisement d’un Juif pauvre et avec pour compagnon un authentique rabbin, Mardochée Abi Serour, il va traverser l’Atlas et parcourir tout le sud du Maroc, alors presque inconnu. Les deux gros volumes qu’il ramène, publiés en 1888, seront salués par le monde scientifique comme une œuvre majeure et lui vaudront la médaille de la Société de Géographie. Ce volume reprend le texte du tome 1, Journal de route (le tome 2 rassemblait le détail des observations quotidiennes astronomiques et géographiques). Les illustrations de Bernard Deubelbeiss ont été réalisées d’après les croquis de Charles de Foucauld qui illustraient l’édition originale. Le texte est complété par un dossier d’information comprenant divers textes, un lexique, une chronologie replaçant le voyage de Foucauld dans l’histoire du Maroc et du monde, une carte de l’itinéraire.
ISBN/ISSN 978-2-956049814
Descripteurs VOYAGE/ RECIT DE VOYAGE/ GEOGRAPHIE/ MAROC/ SOCIOLOGIE/ ETHNOLOGIE/ FOUCAULD-CHARLES-DE
Pagination 393
Fermer Fermer
C-de-Foucauld.png
Ouvrages

Google Books


Les transitions silencieuses. Dernier rendez-vous avec le K2 - Les Editions du Mont-Blanc - 01/04/2018 - D 1623 - SAN SEBASTIAN Juanjo - Le 5 août 1994, une avalanche au K2 balaye Juanjo San Sebastián de la face nord de la “Montagne des montagnes” et le dépose au bord d’un précipice de séracs. Elle épargne Atxo, son ami, mais elle l’abandonne aux démons de la “zone de la mort”. Malgré son expérience, sa lucidité et sa détermination, Juanjo ne parviendra pas à le sauver. Dévidant le fil rompu ce 5 août, Juanjo retisse la généalogie d’une amitié de montagne dans laquelle se trament des histoires d’enfants, de jeunesse et de politique, ainsi que les évolutions du grand alpinisme, du Pays basque à l’Espagne en passant par les Pyrénées, des Alpes à l’Himalaya en passant par la Cordillère andine...
Type Ouvrages
Titre Les transitions silencieuses. Dernier rendez-vous avec le K2
Source Les Editions du Mont-Blanc
Date de parution 01/04/2018
Cote D 1623
Groupe : Auteurs SAN SEBASTIAN Juanjo
Résumé Le 5 août 1994, une avalanche au K2 balaye Juanjo San Sebastián de la face nord de la “Montagne des montagnes” et le dépose au bord d’un précipice de séracs. Elle épargne Atxo, son ami, mais elle l’abandonne aux démons de la “zone de la mort”. Malgré son expérience, sa lucidité et sa détermination, Juanjo ne parviendra pas à le sauver. Dévidant le fil rompu ce 5 août, Juanjo retisse la généalogie d’une amitié de montagne dans laquelle se trament des histoires d’enfants, de jeunesse et de politique, ainsi que les évolutions du grand alpinisme, du Pays basque à l’Espagne en passant par les Pyrénées, des Alpes à l’Himalaya en passant par la Cordillère andine...
ISBN/ISSN 978-2-36545-043-0
Descripteurs ALPINISME/ LITTERATURE/ K2/ SOCIOLOGIE/ RECIT/ PSYCHOLOGIE
Pagination 190
Fermer Fermer
Sebastian.png